Articles récents :

6 clés de Leadership Entrepreneurial pour cultiver la confiance en soi

6 clés de Leadership Entrepreneurial pour cultiver la confiance en soi.
Pour être un leader efficace, vous devez d’abord avoir confiance en vous. Le monde de l’entrepreneur est rempli de questionnement, pour faire face à la peur de manquer d’argent et retrouver confiance en soi, formez vous, investissez sur vous même, pour incarner pleinement votre position de leader ! La confiance en soi, s’apprend et vous en êtes capable !

Le stress et les femmes, une relation toxique !

Le saviez vous ou le vivez vous ? D’après une nouvelle étude faite par  » IFOP/Fitbit » , « Les Français et le stress » réalisée en Juin 2021 ,les femmes sont plus touchées par le stress que les hommes :

Au total, 54% des Français interrogés disent avoir été stressés lors de ces six derniers mois. Chez les femmes, la proportion est plus élevée avec 64%.

Si 62% des Français se disent impactés négativement par les effets du stress ce sont les femmes avec 70% et les jeunes avec 73% qui sont principalement touchés.

Evidemment après une période comme nous venons de traverser, il est évident que les français et française se sentent stressés.

Analysons les chiffres d’une étude similaire faite par  « OpinionWay » en 2019 pour la « Fondation Ramsay Générale de Santé ». Le stress est en hausse chez 38 % des Français et en touche, aujourd’hui, au total, 89 % ! Le stress touche davantage les femmes : 68 % contre 38 % des hommes.

Le pourcentage de femmes interrogées à peu de différence en 2 ans, 68% en 2019 contre 70% en 2021. La constat, malgré un épisode de crise sanitaire entre ces deux dates, le stress fait malgré tout parti de la vie de certaines femmes. Un partenaire de vie, dont elles se passeraient mais qui à du mal à les quitter. La réorganisation des journées, du télétravail, ou travail, devoir trouver une autre solution de garde pour les enfants, trouver des occupations pour les enfants etc, pendant les confinements ont favorisés une augmentation de la charge mentale.

Suite aux trois confinements, la charge mentale ressentie par les femmes ayant des enfants est significativement plus élevée que celle de leurs homologues masculins. C’est le résultat d’un nouveau sondage de Mooncard et de l’Institut Ifop, publié ce mardi 22 juin.  » Il apparaît ainsi que les femmes ressentent davantage de pression que les hommes – indice de charge mentale de 4,9/10 pour les femmes en moyenne vs. 4,5 pour les hommes – , et que le fait d’avoir des enfants à charge est un facteur aggravant : l’indice s’élève en moyenne à 5,2 pour les mères de famille contre 4,7 pour les femmes n’ayant aucun jeune à charge. Pendant la crise sanitaire, « les mères de familles ont dû cumuler – visiblement davantage que les pères – les contraintes familiales et professionnelles »commentent les sondeurs. « cf article pourquoi docteur.

Ajoutons à cela les conflits interfamiliaux, l’augmentation des cas de maltraitance et de violence au sein des foyers. Nous avons un cocktail d’émotions et de stress explosif ces deux dernières années. Les femmes sont stressées, depuis de longues années. La femme à su s’émanciper et s’imposer dans bien des domaines, même s’il reste encore un long chemin d’égalité et de respect à acquérir. Les chiffres parlent d’eux mêmes, 7 femmes sur 10 aujourd’hui souffrent de stress. Ce stress peut être à l’origine un manque de confiance en soi, un désir de s’affirmer non assouvis, la peur du regard de l’autre, la culpabilité, vivre des émotions désagréables à répétitions dans son quotidien mêlés à la charge mentales des femmes. Nous obtenons des femmes sous pression, en manque d’attention envers elles, qui se perdent dans leurs tâches quotidienne, en ne sachant plus qui elles sont. Ces conditions de vie peuvent mener tout droit au burn-out. Avec ou sans profession, l’accumulation de stress, de besoin non satisfait, de penser aux autres avant soi même, de s’oublier soi en étant sans cesse dans l’action de devoir faire telles ou telles choses conduis à l’épuisement. Le stress, les sensations désagréable et émotions désagréable que nous envoi notre corps, si elles sont ignorées conduit à l’épuisement, et l’apparition de maladies. Il est de notre devoir, de prendre soin de nous, et de nos employées, pour un avenir plus serein. Une société dont les 3/4 des femmes sont stressées est une société en danger. A mon sens.

Si vous vous reconnaissez ou connaissez une femme dans cette situation, il est urgent d’agir pour votre/sa santé. Votre corps vous parle, entendez vous ses messages ? Comprenez vous les messages de votre corps ? Et que faites vous ensuite pour répondre à ces messages ?

Vos collaborateurs sont ils stressés dans votre entreprise ? Quelles mesures pour lutter contre les risques psychosociaux avez vous mis en place dans votre entreprise ?

Entre ton email pour recevoir mon e-book gratuit :
« Devenir une femme qui ose »

En remplissant ce formulaire, vous consentez à ce que Jessica Coaching, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données. Pour faire valoir votre droit d’accès ou d’effacement, consultez notre Politique de Confidentialité.

Entre ton email pour recevoir mon e-book gratuit :
« Comment se connecter à la joie »

En remplissant ce formulaire, vous consentez à ce que Jessica Coaching, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données. Pour faire valoir votre droit d’accès ou d’effacement, consultez notre Politique de Confidentialité.